Cranberry : bienfaits et utilisation de cette baie

Quels sont les bienfaits du cranberry sur la santé ?

La Cranberry possède de nombreux bienfaits sur la santé. Il s’agit d’un des fruits tendances car il s’intègre parfaitement dans des régimes alimentaires sains ainsi que dans le groupes des superaliments. Afin de profiter des nombreuses vertus de ce fruit il est important de bien savoir l’utiliser. C’est pour cette raison que dans cet article nous allons vous présenter les différentes qualités de cet aliment ainsi que les bonnes pratiques d’utilisation.

Origine du cranberry

La canneberge est une plante vivace qui pousse à l’état sauvage dans les marécages acides. C’est sur celle-ci que les cranberry poussent. Il s’agit d’un arbuste persistant ne dépassant pas 30 cm de hauteur. Atteint une taille de 80 cm. Ses fleurs sont petites, ovales et roses. Ses baies sont le plus souvent utilisées pour faire du jus de canneberge. Il est peu consommé en France avant 2000, mais répandu en Angleterre, Amérique du Nord et Russie, il entre dans la composition de nombreux cocktails et smoothies. Son goût épicé, astringent et acidulé le distingue des autres jus de fruits et nectars. Comme le vin rouge, il possède une certaine densité de tanins qui contiennent des composés antioxydants.

Bienfaits du cranberry sur la santé

Protection contre les infections urinaires

Il s’agit de l’effet le plus connu et le plus documenté scientifiquement de la canneberge. Les « infections urinaires » correspondent à un ensemble hétérogène d’infections survenant de façon plus fréquentes chez la femme que chez l’homme. De ce fait, 40 à 50 % des femmes ont eu au moins une infection urinaire dans leur vie. Les infections urinaires sont causées principalement par la bactérie Escherichia coli (E. coli) chez la femme de 15 à 65 ans (80 % des cas). De nombreuses études ont réussi à démontré cette effet protecteur contre les infections urinaires en neutralisant la bactérie. L’effet proposé dépend des proanthocyanidines qui ont le pouvoir de « tapisser » fortement les muqueuses en empêchant de ce fait les pathogènes de s’y installer. Elle renforce ainsi la muqueuse gastrique (en évitant les ulcères) mais c’est surtout sur la vessie et les voies urinaires qu’elle a démontré son efficacité. Cependant, l’ Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses) n’a pas encore affirmé officiellement d’effet avéré contre les infections urinaires. C’est pour cette raison que des études sont encore réalisée à ce propos.

Une composition riche en antioxydants et en vitamines

La cranberry contient une source importante de polyphénols et de vitamine C (plus que la myrtille, qui est déjà un très bon aliment-santé). La combinaison des polyphénols et de la vitamine C va permettre de lutter contre les radicaux libres (ROS). Qui sont connues pour accélérer le vieillissement de l’organisme, notamment le système cardiovasculaire. La cranberry permet au système cardiovasculaire d’être protégé en assouplissant les artères et en améliorant le profil lipidique (réduit le mauvais cholestérol). On retrouve notamment ce dernier effet chez les boissons énergisante comme le thé vert, le café et le maté. Les boissons à base de cranberry peuvent être utilisée par les sportifs afin de lutter contre l’inflammation causée par l’entraînement.

Autres effets positifs de la cranberry

La cranberry se fixe aux muqueuses et les protège, prévenant les caries, la plaque dentaire et la parodontite, ainsi que l’ulcère gastrique. Elle agit sur la vessie et la muqueuse urinaire et prévient la récidive de la cystite, tout en évitant la résistance aux antibiotiques. Elle combat les radicaux libres, assouplit les artères, repousse les bactéries. Mais aussi certains virus, dont ceux de l’hiver (rhume, grippe). En luttant contre les ROS, la cranberry peut lutter contre le vieillissement ( tout comme le ginseng et le fruit du dragon).

Comment utiliser la cranberry ?

Il existe de nombreux jus (souvent dilués et présentés comme des « boissons aux canneberges« ), mais il faut choisir ceux sans sucre ajouté (souvent dans les magasins diététiques). C’est la façon la plus simple de consommer la canneberge en grande quantité mais le volume est petit. Par exemple, on peut les choisir comme « traitement de base » quand on a tendance à la cystite.

Les baies séchées faciles à trouver sont savoureuses mais on en mange (normalement) pas assez ! Cependant elles égayent le muesli en changeant les raisins secs, et apportent toujours des antioxydants bénéfiques. Les baies fraîches ou surgelées sont parfois disponibles dans les grands magasins, mais elles doivent être « cuites » avec un peu d’eau et de sucre. Avec des produits laitiers mais aussi des viandes blanches ou des volailles (comme les myrtilles).

La cranberry peut également être retrouvée sous forme de complément alimentaire. Sous cette forme, les composés sont plus concentrés, il est alors plus facile de disposer des quantités nécessaires pour lutter contre les infections ou autres. Les compléments alimentaires peuvent être utilisés sous

adn-nutrition, l'alimentation à votre service !
ADN-nutrition

Oh salut 👋
Je suis ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir en avance les nouveaux articles ainsi que des conseils de qualité dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.