Régime sans gluten : utilité et bienfaits

Tout savoir sur le régime sans gluten

Le régime sans gluten est un des régimes les plus utilisé de nos jours. Il connaît un réel succès de part certains effets octroyés comme la perte de poids. Il est également utilisé par certains sportifs de haut niveau comme Novak Djokovic, ce qui augmente d’autant plus son attrait. Mais connaît t-on vraiment les vraies raisons de son utilisation ? Car l’origine de ce régime provient en réalité de la maladie cœliaque. Dans cet article nous allons expliquer les causes de ce régime, comment l’appliquer et démentir les préjugés sur ses effets.

Qu’est ce que le gluten ?

Le gluten est une substance viscoélastique composée de protéines que l’on retrouve dans le blé, le seigle, l’orge et l’avoine. Il se compose principalement de deux types de protéines insolubles dans l’eau : les prolamines et les gluténines. Ces protéines sont utilisées pour stocker les oligo-éléments et les acides aminés nécessaires au développement des jeunes pousses lors de la germination des graines. En soi, il n’est pas présent dans les céréales, il se forme lors du traitement de la pâte, lorsque la farine obtenue du broyage des graines est mélangée à de l’eau. C’est pour cette raison qu’il est retrouvé dans les préparations à base de farine. Le gluten va fournir à la pâte une grande élasticité, il va aussi lui permettre de lever et de fournir une texture moelleuse aux aliments.

Les raisons pouvant expliquer un régime sans gluten ?

Le régime sans gluten est utilisé par environ 3% des Français, et 20% des personnes disent vouloir s’y mettre pour des raisons variées. La raison principale reste pour des soucis de santé, mais également pour des convictions comme le fait de maigrir. L’utilisation majoritaire du régime sans gluten correspond à l’interdiction d’en manger à cause de certaines maladies. Il est la cause de plusieurs réactions néfastes de l’organisme. La plus connue et la plus détaillé est la maladie cœliaque qui s’inscrit dans la catégorie des maladies auto-immunes avec l’ataxie et la dermatite herpétiforme due toutes les deux au gluten. Il est également la cause d’allergie (notamment l’allergie au blé) ainsi que des réactions d’hypersensibilité qui sont ni auto-immunes, ni allergique.

Qu’est ce que la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque est une intolérance au gluten. Il s’agit d’une maladie intestinale et auto-immune. Cette maladie entraîne une inflammation de la muqueuse intestinale après l’ingestion du composé. Les symptômes chez les adultes comprennent la diarrhée, la malnutrition, la perte de poids et des douleurs intestinales. Les symptômes chez les enfants comprennent des ballonnements, de grosses selles et un retard de croissance. Attention, l’intolérance au gluten n’est pas à confondre avec l’allergie au gluten.

En effet, l’allergie est une réaction immunitaire souvent immédiate envers un allergène. Alors qu’une intolérance correspond à d’autres mécanismes comme un déficit enzymatique, aliments histamino-libérateurs, réactions immuno- inflammatoires. Les manifestations sont ainsi plus lentes mais pas moins dangereuses.

La maladie cœliaque est un cas particulier car il s’agit d’une maladie auto-immune qui cause une intolérance au gluten. Il est important de savoir que cette intolérance est une des plus fréquentes car elle touche 1 personne sur 100.

Le seul traitement contre cette maladie est un régime sans gluten strict à vie.

Conditions du régime sans gluten

Le principe de base du régime sans gluten est la suppression de tous les aliments contenant les céréales néfastes, pouvant être remplacées par riz, maïs, manioc, soja, pomme de terre…

En théorie, ce régime va exclure :

  • Tous les aliments contenants du gluten :
    • Pain et dérivés
    • Pâtes alimentaires et dérivés
    • Semoule, chapelure
    • Quiche, pizza, crêpe
    • Viandes et poissons panés
    • Bière, whisky
  • Les aliments susceptibles de contenir du gluten :
    • Plats cuisinés, surgelés, conserve, frites surgelées
    • Produits laitiers
    • Préparations pour pâtisserie
    • Charcuterie
    • Sauces, bouillon cube
    • Glaces
    • Fruits secs
    • Bonbons, chocolat
    • Epices

Ce qui est un problème et en même temps un risque est que le gluten est utilisé dans de nombreuses préparations en tant qu’additif alimentaire. Il est notamment présent dans l’amidon modifié. Grâce à ses propriétés particulières, l’amidon est utilisé en tant qu’agent de texture et de structuration. Sa capacité de gélatinisation et d’épaississant en font un additif d’intérêt pour les industriels ainsi que pour les professionnels de cuisine.

Le danger pour les personnes pratiquants un régime sans gluten est qu’il être présent sous forme de trace lors de la fabrication de certaines préparations culinaires. Et cela fait partie des grandes difficulté de ce régime.

Pain sans gluten
Pain sans gluten

Les difficultés du régime sans gluten en pratique

Ce régime doit en principe supprimer toutes traces de gluten. Ce qui incluent de nombreux aliments comme nous avons pu le voir dans la liste établie précédemment. Nous avons vu la théorie, désormais nous allons parler des problèmes liés à la pratique du régime sans gluten.

Lorsque l’on souhaite ou que l’on doit pratiquer un régime sans gluten, il existe un certains nombre de problématique à prendre en compte :

  • La difficulté : Il s’agit d’un régime complexe, car le gluten est présent dans un grand nombre d’aliments que nous mangeons presque tous les jours. De plus, il est compliqué de le réaliser tout seul. C’est pour cette raison, que si vous souhaitez réaliser ce régime, nous vous conseillons de consulter un professionnel de santé comme un diététicien ou un médecin.
  • Faire attention aux étiquettes : En effet, pratiquer un régime sans gluten nécessite de bien choisir les produits que l’on consomme. Ainsi, il est recommandé de lire attentivement les étiquettes des produits car elles mentionnent la présence de gluten lorsqu’il est présent. En effet, il fait partie des 14 allergènes majeurs. Lorsqu’il est présent, une mentions « peut contenir des traces de » ou « fabriqué dans un atelier contenant » doit être apposée. Cette lecture nécessite du temps lorsque vous faîtes vos courses, ce qui peut être contraignants. Heureusement, à ce jour il existe des aliments garantis sans gluten.
  • Association Française Des Intolérants Au Gluten (AFDIAG) : Pour vous aider à réaliser votre régime ou pour trouver un professionnel de santé pour vous accompagner, il existe une association pour les personnes intolérantes au gluten.
  • Exclusion et perte de convivialité : C’est une problématique qui est souvent rencontrée lors des repas de famille et autres réunions personnelles. Car suivre un régie sans gluten implique de le maintenir si jamais vous êtes intolérant ou allergique. Cela peut alors être compliqué lorsque vous devez manger à plusieurs et qu’il faut un plat spécialement sans gluten.
  • Le coût du régime : Malgré une prise en charge par la sécurité sociale. Le remboursement est partiel sur quelques produits sans gluten, et il s’agit d’une procédure contraignante. En particulier lorsque le régime est étendu à toute la famille.
  • Contaminations directes ou croisées : Il est important de faire attention à de possibles contaminations. Cela peut être due aux surfaces et équipements de préparation (grille-pain, passoires, coutellerie…), bains de fritures, stockage. C’est notamment problématique dans le cadre de restauration collective.
  • Qualité des produits sans gluten : Malgré de nombreuses recherches à ce propos, les produits ne sont pas connus pour leur propriétés gustatives. On remarque alors une qualité médiocre de ces produits. Car le gluten est élément essentiel de la préparation de nombreux produits comme le pain. Cependant, le marché du sans gluten ne cesse de progresser et nous devrions voir apparaître des produits de meilleurs plus attrayants gustativement pour les consommateurs. Grâce à l’évolution technologique et à certains produits originaires des pays du Sud, il est possible de créer des aliments pouvant concurrencer avec les produits traditionnels.

Conclusion


Le marché du sans gluten est en pleine expansion. Ce qui est un enjeu économique fort pour les industriels. L’élaboration de ces produits comprends de fortes contraintes technologiques, des efforts d’innovation importants ainsi qu’un investissement élevé. Les consommateurs souhaitent une transition des aliments sans gluten vers des produits bien être. La qualité médiocre de la majorité de ces aliments est une contrainte majeur. Cependant, l’offre vise à se développer ainsi qu’à gagner en qualité. Le prix élevé fait également défaut, mais il peut être expliqué par les préparations nécessitant de nombreuses innovations technologiques. C’est par la même occasion qu’il y a une réelle opportunité de valorisation de matières premières des Pays du Sud. Merci d’avoir lu cet article, on se retrouve bientôt pour de futures articles. A la prochaine.

adn-nutrition, l'alimentation à votre service !
ADN-nutrition

Oh salut 👋
Je suis ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir en avance les nouveaux articles ainsi que des conseils de qualité dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.